BIENVENUE DANS L'ANTRE DE MONSIEUR SAINDOU KANGOUTE

L’égérie de l’Ethnik Fashion show 2016, se dévoile le temps d’une interview à vous lecteurs de Model225.

Bonjour Saindou, Quand avez-vous débuté votre carrière de mannequin?

Bonjour ! J’ai débuté ma carrière de mannequin en 2014, par les défilés, ensuite les propositions de shoot des stylistes m’ont fait aimer facilement les photos. Actuellement je fais les deux et je m’y plais. Dans la vie courant je suis informaticien dans un ministère.  

Quelles sont Les collaborations les plus emblématiques que vous avez réalisés au long de votre carrière?

Je citerai tout d’abord mon tout premier défilé, Féerie de Gilles Touré. C’est par ce grand évènement que j’ai intégré le monde de la mode. 

Ensuite il y a eu plusieurs évènements où je me suis fait remarquer dont Urban Fashion, Moreno’s, Afrik Fashion, N’zassa mode.

Quelle méthode suivez-vous pour obtenir l'expression ou l'attitude que l’on vous demande ?  Aimez-vous jouer à être aussi derrière l’appareil ?

 Le styliste ou le photographe a déjà une vision, le mannequin doit matérialiser cela. Je me vide de tout stress et j’essaie de m’amuser au max.

Ouiiiii, j’aime faire des photos surtout de beaux paysages, des moments fous avec les amis…

Posez-vous nu ?

Torse nu oui, je l’ai fait une fois et je ne crois pas le refaire de sitôt (rire)

Quand vous finissez une séance, pensez-vous généralement que vous pourriez avoir mieux fait ? En voyant le résultat, est-ce généralement ce que vous imaginiez ?

Comme toute œuvre humaine il est toujours mieux de douter, de réaliser que tout peut être amélioré. J’accepte les critiques, j’aime le faire savoir à tous ceux qui m’intègrent dans leur projet.

Oui, c’est comme un examen (Rires). Parce que souvent tu sais que tu as bien bossé ou pas. Les conditions ne sont toujours pas réunies à 100%.

Dans quelle revue rêvez-vous d’apparaître en couverture ?  En Côte d’Ivoire ? À l’étranger ? Et pourquoi ?

En Côte d’Ivoire je dirai BTendance, parce que c’est un magazine où le travail du mannequin est considéré et respecter, il fait la promotion des mannequins ivoiriens surtout et j’apprends toujours à travers mes collaborations.

 Vogue pour l’Etranger (laissez-moi rêver un peu mdr)

 

Peut-on réaliser un bon travail même si on n’aime pas le produit ou le projet ?

Difficile mais réalisable, tout dépend du but rechercher. Se faire de l’argent ou tenir compte de la satisfaction du client.

Votre perception du mannequinât a-t-elle changé avec le temps ?

Un peu quand même, c’est un peu difficile de se faire de la place lorsqu’on ne veut pas être ami à tout le monde. C’est dommage mais c’est en travaillant que l’on atteint toujours ses objectifs.

Quels Conseils donneriez-vous à quelqu'un qui se présente pour la première fois à un casting ?

Je lui dirai de se présenter le plus simplement possible, d’évacuer le stress et de marcher sans en faire trop

Trois mannequins hommes et  femmes que vous admirez pour leur travail.

Boris Kouassi qui est devenu aujourd’hui comme un grand-frère et un modèle pour moi.

Alpha N’Doye que j’admirai également, il me guidait dans le milieu, m’informait et me donnait l’attitude à avoir dans les castings

Kherann Chatry qui est toujours dans son élément quand il bosse.

Au niveau des femmes je citerai Awa sanoko, Victoire Comoé, Kady Coulibaly et Manuela Makré (si je mets quatrième ça fait quoi lol)

Prenez-vous la profession comme un tremplin vers quelque chose d’autre, ou comme quelque chose de durable ?

Durable !? Je dirai non, elle peut me servir de tremplin dans le futur à travers différents types de projets (commerce, entreprenariat…)

Vous reconnaît-on dans la rue ? Cela s’avère-t-il gênant ?

Je croise rarement ce genre de situation, mais lors des évènements je rencontre des personnes que je ne connais pas particulièrement.

Comment vous maintenez-vous en forme, physiquement ? Suivez-vous régime ? Votre routine beauté ?

Je ne suis pas de régime particulier, je me nourris sainement et je fais beaucoup de sport (je suis basketteur également). Je n’en ai pas dès (rire)

Que pensez-vous de l’anorexie ? Croyez-vous que, d’une certaine manière, l'industrie de la mode est responsable de cette épidémie ?

Je dirai oui mais seulement pour la mode féminine, mais faut reconnaitre qu’ici en Côte d’ivoire il n’y a pas vraiment de normes.

Vos marques de vêtements favoris ?

 Je porte de tout, l’essentiel c’est de se sentir bien dans ce qu’on porte que ce soit de marque ou pas.

Quels vêtements portez-vous en ce moment ?

Je porte une tunique en  lin cassé et un jean noir, avec un mocassin à boucle Zara.

Votre tenue idéale pendant la journée ? Le soir ?

La journée c’est toujours du classique pour aller au boulet (chemise ou polo, pantalon, et chaussure de ville), le soir je préfère les culottes (pour être vraiment relax)

Quel est votre secret pour bien commencer un jour quelconque ? Votre journée idéale quand vous ne travaillez pas ? 

Mon secret c’est la prière, toujours remercier Dieu d’avoir vu le jour une fois de plus

Jouer à la console avec les amis, un moment de détente à la plage…

 3 choses que vous rêvez de faire ?

Pouvoir entreprendre dans le secteur des NTIC

Poser pour une grande marque (de sport surtout)

Passer toujours des moments avec tous ceux qui me sont chers (try again)

Votre nourriture favorite ?

J’adore le Foutou banane avec sauce graine,

Quel objet collectionnez-vous ?

Les chaussures,

Un talent caché, une passion honteuse ?

Infographe en herbe (rires), Non je n’en ai pas (rires)

Si vous pouviez revenir dans le passé, que changeriez-vous ?

Je me plais dans la vie que je mène aujourd’hui, et tout cela grâce à tout ce que j’ai vécue dans le passé. Mes principes et mes valeurs résultent de ce que j’ai déjà enduré. Donc je préfère ne rien changer si j’avais l’occasion.

Un film, un livre qui vous a marqué ? Pourquoi ?

Le film : Love don’t coast un thing ; A vouloir paraitre et être aimé de tous on finit par se séparer de ce qui est mieux pour nous.

Le livre : Les chemins de la pensée. C’est un livre qui aborde les thèmes philosophiques très instructifs et enrichissants.

Statut matrimoniale ?

Célibataire ou en pointage, bon enfin je sais plus lol

 

Vous l’aurez compris, en plus d’être un beau visage et nous faire toutes chavirées  par son regard ténébreux,  ses poses lancinantes et son sourire immaculé, Saindou est avant tout un Sportif, un Geek , un bon vivant.

Mais surtout un homme  pieux et intègre fière de ses valeurs avec des principes de vie tant simples que saints, et qui plus est « LIBRE » Chères Dames.

 

Un dernier mot
Merci à Model225, j’adore l’initiative de cette plateforme qui s’intéresse aux activités des acteurs de la mode en Côte d’ivoire, je dirai qu’il y a du chemin à faire. La promotion des stylistes, des mannequins, des photographes et autres ne doit pas s’arrêter seulement au niveau national.

Merci ! Pour cet entretien et je vous souhaite beaucoup de courage pour la suite. Vive la mode ivoirienne.

Vos commentaires

NEWSLETTER

Pour recevoir gratuitement la newsletter de Model225 il vous suffit de remplir le formulaire suivant.